DESIGN AUTOMNE PAR FROZEN MELODY ©
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR WARRIORS PAWS !
Clan de l'Océan : ouvert
Clan de la Lueur : ouvert
Clan des Murmures : ouvert

Partagez | 
 

 ★ Etoile Enchanteresse - L'Enchanteresse murmura une dernière malédiction avant de s'éteindre.★

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



COFONDATRICE
mél — enchanty
Messages : 15
Date d'inscription : 13/09/2015
Age : 15

MessageSujet: ★ Etoile Enchanteresse - L'Enchanteresse murmura une dernière malédiction avant de s'éteindre.★  Sam 26 Sep - 15:27

Tadaam  coeur souriant
ETOILE ENCHANTERESSE

★L'Enchanteresse murmura une dernière malédiction avant de s'éteindre.★
NOMS ; Petite Enchanteresse ★ Nuage de l'Enchanteresse ★ Malédiction de l'Enchanteresse ★ Etoile Enchanteresse— ÂGE ; 33 lunes — SEXE ; Femelle — CLAN ; de la Lueur — RANG ; Cheffe — ORIGINES ; 100% Lueur — AMBITION ; Faire prospérer son clan.

physique
Étoile Enchanteresse est une belle chatte, se tenant bien droite sur ses pattes, marchant d'un pas majestueux, bondant le poitrail. Elle a une silhouette svelte et possède de belles courbes, mettant son corps en valeur. Elle a une taille normale mais paraît tout de suite imposante au premier regard. Elle a un pelage court, nullement long -qui lui fait quelques froids lors de la Saison des Neiges-, qui est coloré de brun. Sur certains endroits, de belles lignes noire sont dessinées, attirant le regard. Ses lignes semblent avoir été dessinées par un artiste et sont toute différente. Son pelage tigré est constamment propre – ou presque – et est juste magnifique. Elle possède un joli visage, avec deux yeux bleus en amande qui semblent être des reflets du ciel ou de l'océan. Mais l'émotion qui s'en dégage semble être assez froide, distante. Mais ce sont de magnifiques saphirs de toute façon. Ses oreilles sont douces et son sourire - quand elle en affiche un - peut être merveilleux.
caractère
Loyale ; Comment ne pas l'être pour la cheffe du clan de la Lueur ? Si par le passé elle a pu s'écarter du mauvais chemin, elle sait maintenant que plus rien ne la fera changer d'idées. Il n'y a plus que le clan , son clan, qui compte et pas le reste. Elle veut que son clan prospère, reste fort, ne se fasse jamais écraser. Elle veut le bien être également de tous les membres de son clan et se met un point d'ordre à ne pas faire naître de trop grandes amitiés au sain des autres clans.
Têtue ; La cheffe du clan de la Lueur n'écoute pas grand monde à part soi-même et il est dur de la raisonner, qu'elle ait raison ou tord. C'est une forte tête, qui fait ce qu'elle veut quand elle veut. Qu'elle soit cheffe ne lui permet pas de faire ça : même en étant chatonne, elle en venait très difficilement à abandonner une idée. Elle suivra toujours son instinct plutôt que celui d'un autre.
Courageuse ; Elle est dotée d'une belle qualité : le courage. Elle peut faire face à n'importe quelle situation, elle l'affrontera toujours dignement, que ça soit quelque chose de réellement dangereux ou non. Toujours en rapport avec l'amour qu'elle porte à son clan, celui passe avant tout, même devant sa vie ! Elle n'a pas froid aux yeux, peut être parfois un brin imprudent, mais elle ne se défilera jamais.
Rancunière ; Étoile Enchanteresse a une très bonne mémoire et est très rancunière. Elle déteste qu'on se moque d'elle, que l'on porte atteinte à son honneur mais encore plus qu'on menace son clan. Si elle n'a pas peur pour elle, elle porte bien de l'attention à son clan. Elle est capable de retenir une insulte qu'on lui a faite apprentie, et bien des brimades ou des affronts. Elle déteste l'injustice et fera toujours en sorte de les enterrer – dans tous les sens du terme. C'est une chatte à ne surtout pas énerver en tout cas.
Froide ; Malgré tout l'amour qu'elle porte à son clan, la cheffe du clan de la Lueur se montre parfois réservée, solitaire, et un peu froide. Profondément blessée par le passé, elle a décidé de plus avoir de liens trop fort avec des chats des autres clans. Elle apparaît alors comme une chatte froide, qui fait l'effet d'une bourrasque venant du nord. Elle est assez dur et ne tolère pas les écarts et si un des membres de son clan franchit une frontière et que cela lui vient, elle ne lui fera pas de cadeau. Mais au fond d'elle se cache une chatte au cœur d'or.
Impulsive ; Elle n'a pas beaucoup de patience, elle aime que les choses se fassent vite et n'aiment vraiment pas qu'on se moque d'elle. Elle répond facilement à la provocation, et a une belle répartie – et une belle voix ! -, et depuis toujours, elle monte rapidement sur ses grands chevaux pour rien du tout. Il est facile de l'énerver, oui, mais pas difficile de s'en défaire. Et comme déjà dit, elle est très rancunière.

Aussi stratège, meneuse et fière, manipulatrice.
histoire
[Les événements ne se passent pas à un jour d'écart tous. Certains peuvent se passer 15 minutes après le précédent, d'autres 3 lunes. C'est juste pour faire lumière sur les plus importants moments de sa vie.]

•à un jour
Cette histoire débuta une belle soirée, encore teinté de rouge et de jaune par le coucher de soleil, où la lune commençait à apparaître. La Saison des Feuilles Nouvelles avait amené une douce chaleur et une reine attendait dans la pouponnière, attendait que tout commence. Parfum de Lavande, une reine aux yeux myosotis, attendait que l'heure vienne en regardant les étoiles apparaître chacune à son tour dans le ciel. Elle sentit soudain une douleur au ventre et en informa son compagnon, assis pas loin de là. Celui-ci alla chercher le guérisseur en vitesse, et comme une traînée de poudre, cela se répandit au point que de nombreux chats – majoritairement des femelles – s'approchèrent de Parfum de Lavande. Le guérisseur arriva et demanda à être seul avec la future mère.

•à un jour•

« Je l’appelle Petite Enchanteresse », murmura-t-elle en regardant une petite chatonne brun tigré. « Et celui-là se nommera Petit Léopard.»

•à 4 lunes•

Petite Enchanteresse regardait son frère, une lueur de malice dans les yeux.
« Je te parie que je monte plus vite que toi sur le promontoire !
- Pari tenu ! »
Les deux chatons se précipitèrent vers le gros rocher qui se tenait au milieu du camp. La chatonne commençait à prendre de l'avance, et fut la première à le toucher. Mais il fallait y monter. Elle leva la tête, puis décida d'escalader la paroi qui se tenait devant elle. Petit Léopard décida de contourner le rocher pour avoir une montée beaucoup moins longue et dure. Une fois de l'autre côté, il n'y avait plus qu'une légère pente qu'il avait à monter. Il arriva donc en haut, lorsque sa sœur était aux trois quarts de sa montée à elle. Victorieux, il miaula :
« Ça sera moi le prochain chef du clan de la Lueur ! »
- Non, répliqua Petite Enchanteresse une fois arrivée, ça sera moi ! Parce que je serais plus intelligente !
- N'importe quoi, ce sont les plus forts qui gagneront ! Il faut du combat ! Une fois chef, je battrais les autres clans et notre territoire s'agrandira ! 
- En attendant, fit Parfum de Lavande depuis la pouponnière, descendez de là et venez vous coucher ! »
Petite Enchanteresse regarda son frère et fit :
« Le premier à la pouponnière ? »

•à 6 lunes•

« Clan des Étoiles, je vous demande de vous pencher sur cette chatonne qui a atteint six lunes, et de la guider sur le chemin qu'elle va emprunter aujourd'hui. Petite Enchanteresse, jusqu'au jour où tu deviendras une guerrière, tu te nommeras Nuage de l'Enchanteresse, puisse nos ancêtres t'éclairer jusque là. Éclat de Rubis ! Tu es une guerrière dont la loyauté et la sagesse ne font aucun doute. J'aimerais que tu transmettes ces qualités à Nuage de l'Enchanteresse.
- Et c'est avec honneur que je le ferais. »
Nuage de l'Enchanteresse, ivre de joie, faillit oublier le rituel avec son nouveau mentor, voulant voir Nuage du Léopard. Pour sa plus grande joie, ils firent la visite du territoire ensemble. Éclat de Rubis semblait être une guerrière plutôt gentille et la novice était ravie de son nouveau mentor. Avec un mentor comme ça, elle deviendrait une super guerrière, et peut-être une cheffe de tonnerre !

•à 6 lunes•

« Nuage du Léopard ?
- Oui ?
- Tu peux m'aider ? Éclat de Rubis m'a dit de m'entraîner à un exercice mais je n'y arrive pas ! »
Nuage du Léopard se tourna vers sa sœur et opina de la tête.
« Montre. »
Nuage de l’Enchanteresse recula un peu.
« Empêche moi d'aller à la tanière des apprentis. »
Une fois cette parole dite, elle commença à courir. Son regard riva à droite, où il semblait avoir de l'espace pour qu'elle puisse passer, mais son frère, vif, se déplaça de façon à lui bloquer la route. Elle se stoppa alors, déconfite.
« T'abandonnes déjà? »
Son frère ne se moquait pas, il ne comprenait pas. Nuage de l'Enchanteresse miaula :
« Même toi, tu as deviné où j'allais passer. 
- C'est normal, tu regardais pendant trop longtemps à droite. Écoute, tu fixes ton regard dans le mien, et tu laisses ton instinct décider d'une direction, et si jamais l'autre arrive quand même à te bloquer, fais une feinte ! 
- Super, merci ! Je vais essayer à nouveau ! »

•à 6 lunes•

« Je te laisse journée libre. »
Nuage de l'Enchanteresse remercia son mentor et partit du camp. Nuage du Léopard était en plein entraînement, ce qu'elle trouvait dommage à cause de tous les conseils qu'il aurait pu lui donner. Alors, elle décida de se promener sur le territoire. Éclat de Rubis lui avait montré les frontières et elle voulait savoir si elle arrivait à les reconnaître de nouveau. Elle longea la Plaine aux Chevaux, sachant que si elle continuait par là, elle trouverait la frontière avec le clan des Murmures. Elle voyait au loin leur pinède, et elle se demandait la vie qu'il pourrait y avoir là-bas. Elle s'arrêta soudain, sentant le marquage. Soudain, une forme s'approcha d'elle et elle bégaya :
« Bon… Bonjour. »
La silhouette d'un apprenti se découpait d'entre les arbres et elle essaya d'être la plus sure d'elle que possible. Elle fit ainsi la rencontre d'un apprenti, Nuage des Embruns. Ils commencèrent un peu à papoter, et la novice commença à apprécier la conversation, ayant tous les deux de nombreux points communs. Ils décidèrent de se revoir, et Nuage de l'Enchanteresse repartit, contente de s'être fait un ami.

•à 7 lunes•

« Baisse ta queue, Nuage de l'Enchanteresse ! »
Nuage de l'Enchanteresse appliqua aussitôt l'ordre de son mentor et s’appliqua au mieux dans sa posture. Son mentor la valida, d'un signe de tête, et la novice se mit à marcher doucement, évitant les obstacles qui pourrait la trahir. Son regard bleu était fixé sur une musaraigne, qu'elle espérait attraper. Cela faisait une dizaine de jour que son frère avait attrapé sa première proie et elle en avait été rouge de jalousie. Éclat de Rubis baissa sa queue, en signe de départ et son apprentie sauta sur la proie qu'elle convoitait. Les feuilles volèrent sur le côté, laissant le mentor septique. Mais finalement, elle aperçut le rongeur dans les pattes de Nuage de l'Enchanteresse et elle sourit. Celle-ci affichait une mine fière et elle insista pour rentrer au camp afin de la montrer à son frère.
« Nuage du Léopard !
- Quoi ?
- Viens voir, j'ai attrapé ma première proie !
- Tu vois pas que je suis occupé !
- Occupé ? »
Nuage de l'Enchanteresse, vexée, haussa un sourcil. Son frère était en train de parler avec un apprenti, elle voyait pas pourquoi il ne pourrait pas lui accorder quelques minutes. 
« Je suis en train de préparer un plan pour devenir chef un jour, répondit-il. On réfléchit comment se bien faire voir du chef pour commencer. 
- Et moi ?
- Je le fais avec Nuage du Blaireau, tu peux en discuter avec quelqu'un d'autre ! »
Elle était sa sœur quand même ! En colère, elle feula :
« Si tu deviens un guerrier, tu pourras déjà t'estimer content, cervelle de renard ! »
Et Nuage de l'Enchanteresse, partit, hors d'elle.

•••

« Salut. »
Aujourd'hui, l'apprentie revoyait Nuage des Embruns pour la seconde fois. Toujours en colère après Nuage du Léopard, elle miaula :
« J'en ai marre de mon frère. Je suis sûre qu'il pense que je ne suis pas capable d'être cheffe. »
Et Nuage de l'Enchanteresse lui raconta tout ce qui s'était passé entre son frère et elle. Cela la calma un peu.
« Tu sais, dit-il, on pourrait établir des stratégies ensemble. Parce que nous, on pourra être chef en même temps. »
La novice sourit et opina. C'était une bonne idée. Tant pis pour son frère, elle pourrait trouver des stratégies avec Nuage des Embruns. Elle était sur qu'il était plus intelligent que Nuage du Léopard. Le sujet clôt, ils continuèrent à discuter, notamment sur leurs futurs noms de guerriers, mais aussi sur pleins autres sujets différents. Le temps passa très vite ce jour-là, et quand il se fit sombre, elle fut étonné à quel point la journée pouvait passer vite. Elle quitta Nuage des Embruns et retourna vers son camp. Si seulement Nuage des Embruns aurait pu être son frère !

•à 9 lunes•

« Première évaluation. »
Nuage de l'Enchanteresse leva la tête vers son mentor. Déjà ? Excitée comme une puce, elle suivit son mentor dans la forêt. Elle savait qu'elle allait devoir chasser, mais elle avait peur de ne pas attraper assez de proies. Allait-elle seulement réussir à en attraper ? Nerveuse, elle entendit à peine son mentor.
« Tu as toute la journée. Le point de départ est ici, et ça sera aussi le point d'arrivée. Je te regarderais pour voir tes progrès. »
L'apprentie opina, mais Éclat de Cristal était déjà partie. Elle huma l'air et partit sur la piste d'une souris. Marchant doucement, elle allait se préparer à sauter quand elle entendit un cri de guerre. Un écureuil passa devant elle, suivit de son frère. Sa souris avait disparu. Maudissant son frère, elle chercha une nouvelle piste pour continuer son évaluation. Si elle la ratait à cause de Nuage du Léopard, elle lui en voudrait toute sa vie. Elle alla vers la plaine aux cheveux, ayant senti le fumet d'un lapin. Elle le mordit rapidement au cou et alla l'enterrer près d'un vieux chêne. La journée se passa ainsi et elle retourna au point de départ. Elle avait attrapé un lapin, deux petites souris et un mulot. Fatiguée et assoiffée, elle décida de passer par un ruisseau avant de rentrer au camp. Le chemin en serait plus long, mais elle ne pouvait pas attendre. Après quelques lapements, elle passa par la colline aux Lueurs. Un chat brun tigré se tenait dans l'ombre et elle le reconnu tout de suite : Nuage du Léopard. Celui-ci s'approcha d'elle, mais elle détourna la tête.
« J'y crois pas, tu m'en veux encore ? »
Nuage de l'Enchanteresse ne répondit pas et continua à marcher en silence.
« C'est pas en boudant que tu deviendras cheffe.
- Mais laisse moi tranquille ! Explosa-t-elle. Je n'ai pas besoin de tes conseils stupides !
- Je croyais que tu voulais parler de ''conseils pour devenir chef'' avec moi, fit-il.
- Plus maintenant. Je deviendrais cheffe, sans ton aide, et ce jour là, tu comprendras à quel point tu avais été stupide de tenter.
- Enchanty, je suis bien plus fort que toi à la chasse et au combat. Dis-moi comment tu veux réussir ?
- Tout simplement parce que le clan de la Lueur ne voudra jamais un crétin comme chef ! 
- Tu vas trop loin là.»
Elle entendit son frère gronder et elle crut qu'il allait se jeter sur elle. Soudain, une flamme apparut entre elle et son frère, et elle cria de stupeur. Cette colline était connue pour ses flammes, d'où son nom, mais là, elle ne s'y était pas attendue. Et c'était elle ou elle avait l'impression que cette flamme était apparue pour les séparer ? Elle prit le chemin du camp, en s'assurant que ça ne serait pas avec Nuage du Léopard.

•à 9 lunes•
« Vous vous êtes disputés ? »
Nuage de l'Enchanteresse leva la tête vers sa mère, et soupira.
« Je ne veux pas parler de cet imbécile. »
Sa mère eut une petite moue triste et l'apprentie regretta de faire ainsi du mal à sa mère qui devait être déchiré de voir ses deux enfants s'ignorer ainsi. Mais il était hors de question qu'elle reparle avec son frère, tant qu'il ne comprendrait pas qu'elle avait autant de chance que lui de devenir chef.
« Vous vous disputez pour un sujet qui dans quelques lunes ne vous préoccuperas même plus ... »
Nuage de l'Enchanteresse se retint de détromper sa mère. Elle voulait devenir cheffe, et elle savait que quand elle serait guerrière, ce serait toujours le cas. Et malheureusement, ce serait pareil avant son frère. Elle devait réussir à le convaincre qu'il n'avait pas les bonnes conséquences.
« Vous étiez tellement complices avant. »
Parfum de Lavande avait sa voix qui vacillait. Sa fille finit par miauler :
« J’essaierais de lui parler, mais je doute que ça serve à quelque chose.
- Merci, tu as toujours été la plus raisonnable des deux. »
Nuage de l'Enchanteresse sentit sa mère lui donner un coup de langue sur son front. Elle finit par s'écarter pour réfléchir seule. Elle ne voulait pas se réconcilier avec son frère, mais elle le devait. Pour sa mère. Elle soupira en pensant que la vie dans la pouponnière était beaucoup plus simple. Bon, quand elle aurait le temps, elle irait parler avec son traître de frère.

•à 10 lunes•

« Je veux faire un entraînements de combat, aujourd'hui. »
Nuage de l'Enchanteresse savait que cela allait étonner son mentor, car elle préférait chasser mais elle s'étaient rendue compte qu'il serait plus astucieux d'avoir des compétences en combat. La chasse était plus utile pour un guerrier car il chasse plus qu'il combat, mais pour un chef, il devait avoir des notions du combat. De grandes notions. Nuage du Léopard n'avait pas vraiment tord. Elle devait savoir combattre.
« Bien. Aujourd'hui, nous allons travailler sur la technique lorsque tu es face à deux adversaires. Il faut d'abord que tu arrives à les repousser les deux à la fois, donc il faut aller vite. Regarde cet enchaînement. »
Nuage de l'Enchanteresse regarda son mentor exécuter un croche-patte à un ennemi invisible en faisant des gestes rapides et se tournant sur elle-même après chaque coup. C'était sûrement quelque chose qui lui serait très utile au combat. Ce fut alors à elle. Éclat de Rubis lui montra comment se tourner très vite sur elle-même, enchaîner deux attaques dans deux directions différentes en très peu de temps, en esquivant le plus possible venant de tous les côtés, et comment réussir à fuir dans le pire des cas. Ce fut presque sur le ventre qu'elle rentra au camp, épuisée comme pas possible mais fière d'elle.

•à 11 lunes•

Nuage de l'Enchanteresse galopait vers la frontière du clan des Murmures. Ne pas voir Nuage des Embruns pendant plus de trois jours la mettait hors d'elle. Elle lui faisait confiance – plus qu'à quelqu'un d'autre, si vous voyait ce qu'elle voulait dire – et leurs conversations la mettaient toujours de bonne humeur. Dès qu'elle avait appris une nouvelle technique, elle tenait à lui montrer. Dès qu'elle avait une idée, elle tenait à lui présenter. Il était devenu indispensable dans sa vie et était devenu son seul confident. Qu’il soit dans un autre clan ne l'avait jamais vraiment gêné. Il était comme un frère pour elle, voir plus.
« Regarde ce que m'appris mon mentor hier, je peux à présent me battre contre deux chats à la fois ! »
Comme d'habitude, ils restèrent là à s'amuser, s'entraîner, durant plusieurs jours. Elle savait qu'elle s'attachait à lui, mais elle voulait rester avec lui. Comme ça, ils pourraient devenir chefs en même temps, se faire des alliances, s'entraider, etc. Elle avait hatte de devenir cheffe, de un, pour montrer à Nuage du Léopard qu'il avait tord. De deux, pour impressionner Nuage des Embruns. Mais lui, au moins, il ne la jugeait jamais.
« Quand je serais cheffe, je serais Étoile Enchanteresse et toi, Étoile des Embruns. Je trouve que ça va bien ensemble. »
Et lorsqu'elle repartit vers le camp de la Lueur, elle se mit déjà à repenser à leur prochaine rencontre.

•à 11 lunes•

Nuage de l'Enchanteresse souffla en elle-même. Il fallait évidemment que ça arrive. Il y a quelques jours, elle avait appris cette technique avec son mentor pour repousser plusieurs adversaires. Devinez ce qu'il allait se passer maintenant. Elle allait devoir la mettre en pratique, contre deux apprentis. Le plus marrant, c'était que ses adversaires n'étaient qu'autre que son frère et son stupide ami. Avec la chance qu'elle avait, il avait fallu que ça soit eux. Super. Elle se plaça au milieu, comme lui avait dit Éclat de Rubis. Nuage du Blaireau s'était placé à sa droite, et Nuage du Léopard à sa gauche. Et elle ne lâchait pas Nuage du Léopard des yeux. Elle savait qu'elle aurait du garder son attention sur les deux apprentis, mais dans un combat, si elle avait la conviction que l'un était plus fort que l'autre, et bah elle avait le droit de s'en méfier plus, non ? Elle n'avait pas trouvé le temps – et l'envie – de parler à Nuage du Léopard et donc, ils s'étaient ignorés. Première confrontation depuis des jours, et elle aurait préféré que ça se fasse dans d'autres conditions. Les mentors donnèrent le top départ. Tout de suite, Nuage du Léopard bondit sur elle mais elle esquiva facilement, se rapprochant à l'occasion de Nuage du Blaireau. Elle lui bondit sur le dos afin de le mettre au sol, puis l'empêcha de bouger en plaquant ses pattes sur ses épaules. Mais quelque chose la fit lâcher prise – elle avait oublié son frère pendant quelques secondes, celui-ci l'avait projeté contre le sol. Elle se releva rapidement, refusant de donner l'avantage à son frère, et s'écarta un peu. Son frère était une grosse brute, l'esquive serait son arme. Mais quand on ne pouvait pas blesser un camarde, comme pouvait-elle réussir à les tenir à distance ? Bon, en attendant, elle était obligée de donner quelques coups. Elle n'aimait pas l'idée de blesser son frère ou même de le toucher, malgré toute sa rancœur, et concentrait alors ses attaques sur Nuage du Blaireau, tout en réussissant à envoyer des croche-pattes à Nuage du Léopard. De temps en temps, elle roulait dans la poussière, et ce nombre de fois en une minute augmentait au fil du temps, tant que la fatigue prenait le dessus. Elle arrivait de moins en moins à éviter les attaques des deux apprentis.
« Stop. Félicitations Nuage de l'Enchanteresse, tu as réussi à tenir sur une longue durée. Vous deux, vous auriez du essayer d'attaquer en duo au lieu de faire vos attaque en solo, vous auriez pu réussir à la coincer. »
L'apprentie en fut soulagée. C'était terminé ! Elle s'apprêta à aller voir Éclat de Rubis pour lui demander si elle avait des erreurs quand elle sentit un choc, comprenant que c'était Nuage du Léopard, elle s'apprêta à lui envoyer un coup dans les côtés pour se venger, mais elle roulait déjà dans l'herbe. Un rocher arrêta sa roulades et elle sentit sa tête s'y cogner. Furieuse, elle se releva vivement :
« Mais tu est complètement timbré ! J'aurais pu me blesser ! L'entraînement était FINI ! Tu comprends ce mot ? »
Elle porta la main à sa tête, contente de n'y voir aucun saignement. Nuage du Léopard était vraiment qu'une cervelle de souris ! Même pour faire plaisir à sa mère, elle ne se réconcilierait pas avec lui !
« Un chef doit s'attendre à tout, chochotte. »
Elle se retint de sauter dessus. Un jour, elle se vengerait. Elle se le promettait.

•à 12 lunes

Nuage de l'Enchanteresse regardait autour d'elle, nerveuse. C'était sa dernière évaluation aujourd'hui, et la chasse et le combat s'étaient bien passés. Techniquement, c'était bon. Mais la dernière épreuve consistait à vérifier – en compagnie du chef pour augmenter le stress – si elle pouvait diriger une patrouille correctement. Bon, pour l'instant, rien ne clochait. Quand elle était passée à la frontière avec le clan des Murmures, elle avait été tenté de voir si elle allait apercevoir Nuage des Embruns. Mais apparemment, il n'était pas de sortie aujourd'hui. À regret, elle avait dirigé la patrouille vers la colline aux lueurs. Nuage des Embruns lui manquait et elle voulait lui dire tellement de choses. Son baptême de guerrière approchant, elle aurait voulu en parler avec lui. Ce fut avec soulagement qu'elle arrêta la patrouille, à l'orée du camp. Tout c'était bien passé. Elle savait mener et se concentrer sur une patrouille. Heureusement qu'elle ne l'avait pas fait avec Nuage du Léopard. De toute façon, elle ne voulait plus rien à voir avec lui. Plus rien.

•à 12 lunes•

« Par les pouvoirs qui me sont conférés par le clan des Étoiles, tu te nommeras désormais Malédiction de l'Enchanteresse. »
La nouvelle guerrière leva les yeux vers le ciel, heureuse. Elle était enfin devenue une guerrière. Elle répéta son nom dans sa tête avec délice.
« Il ne me reste plus beaucoup de temps avant de devenir lieutenant. »
La voix de Griffe du Léopard lui fit baisser son moral. Non, elle ne le laisserait pas faire ! Il ferait n'importe quoi s'il devenait chef, il mettrait la forêt à feu et à sang ! C'était elle qui devait devenir cheffe.

•à 12 lunes•

Malédiction de l'Enchanteresse bailla. La veillée avait été plutôt longue, et, le jour venu, elle était allée se reposer dans sa nouvelle tanière. Une fois réveillée, elle avait décidé de s'éclipser pour aller voir Nuage des Embruns ! Il fallait absolument qu'elle lui dise qu'elle était passée guerrière ! Elle marcha majestueusement dans le paysage, le cœur léger. Rien que la pensée d'aller le voir la soulageait, lui donnait des ailes.
« Hé ! Je suis devenue guerrière. Malédiction de l'Enchanteresse. »
Son nom faisait un peu lugubre, mais elle l'aimait bien. Elle regarda Nuage des Embruns. Enfin, plus vraiment. Il était aussi devenu guerrier, sous le nom de Souffle des Embruns. Contente pour lui et pour elle, elle miaula :
« Je suis sure que l'on deviendra bientôt chefs. Bientôt. »
Cette fois, elle ne repartit pas à son camp. Elle resta toute la nuit, à la frontière, blottie contre son ami. Les étoiles remplissait peu à peu le ciel, sous les yeux émerveillés de la guerrière. Contre Souffle des Embruns, elle finit par s'endormir et lorsqu'elle se réveilla, ses yeux étaient brillants. Elle savait qu'elle voulait rester avec lui toute sa vie.

•à 13 lunes•

Malédiction de l'Enchanteresse revenait de patrouille. Ses premières semaines en tant que guerrière s'étaient bien passés et elle se sentait utile au clan. Elle pouvait peut-être devenir cheffe un jour ! Elle s'accordait peu de repos, utilisant ses temps libres pour aller voir Souffle des Embruns. Alors qu'elle rentrait dans le camp, Parfum de Lavande alla la trouver. Se tournant vers elle, elle sut que c'était sûrement à propos de Griffe de Léopard. Était-il nécessaire qu'elle ne lui avait pas du tout parler depuis des jours et des jours ? Elle suivit sa mère dans un coin reculé du camp.
« Pouvez-vous me dire pourquoi vous êtes en colère l'un contre l'autre ? »
Le ''vous'' alerta Malédiction de l'Enchanteresse qui jeta un regard autour d'elle. Griffe de Léopard. À sa mine ennuyée, Parfum de Lavande avait du le mener là.
« Je n'ai pas à m'expliquer devant lui, commença-t-elle, il le sait très bien.
- Chérie …
- Écoute, maman, il faut juste que Malédiction de l'Enchanteresse se fasse une raison. C'est ça le problème. C'est à cause d'elle qu'on se parle plus. »
Elle en fut sidérée. Comment osait-il reportait la faute sur elle ? Qu'est-ce que c'était ces petits yeux tristes ? Il n'allait pas duper Parfum de Lavande avec ça quand même ! Celle-ci jeta un regard sur elle, inquiet. Malédiction de l'Enchanteresse se retenait de se jeter sur son frère, cela augmenterait les doutes de sa mère. Elle lui jeta un regard assassin et partit :
« J'en ai assez entendu comme ça. »
Elle n'arrivait pas à le croire. Leur différent commençait à prendre une trop grande tournure ! Comment osait-il la monter contre sa mère ? Ils étaient frères et sœurs bon sang.

•à 13 lunes•

Toujours remontée après ça, même quelques jours plus tard, Malédiction de l'Enchanteresse était un peu de mauvaise humeur lorsqu'elle alla voir Souffle des Embruns. Mais cette mauvaise humeur disparut quand elle l'aperçut. Elle était toujours joyeuse de le voir. Elle se frotta son museau contre le sien en arrivant. Certaines fois, le silence les rapprochait encore plus que des paroles, les yeux dans les yeux. Elle était du clan de la Lueur. Il était du clan des Murmures. Pourtant, cela ne l'atteignit pas lorsqu'elle murmura :
« Je t'aime. »

•à 23 lunes•

Elle était dégoûtée. Le grand guerrier qui avait chassé un renard à lui tout seul, maintenant honoré du camp, n'était qu'autre que Griffe du Léopard. Il avait longtemps arboré dans le camp ses blessures avant de rejoindre la tanière du guérisseur. Elle était furieuse. Furieuse du sourire qu'il lui avait adressé, comme s'il avait déjà été promu lieutenant. Maintenant, elle devait attendre que les ovations se taisent. Elle partit donc voir Souffle des Embruns, à la frontière, comme d'habitude. Il arrivait un peu tard. Lorsqu'elle le vit arriver, il revenait également avec une nouvelle, pour le moins étonnante : il était devenu lieutenant. Elle ne savait pas si c'était parce que le lieutenant des Murmures avait été trop vieux, trop malade ou s'il était mort, elle s'en fichait. Ce qui comptait, c'était que son rêve de devenir cheffe en même temps que lui commençait à prendre forme. Elle était fière et heureuse pour lui. Souffle des Embruns, lieutenant du clan des Murmures. Elle espérait que ça arrive bientôt pour elle.

•à 26 lunes •

Les jours passaient. Les dirigeant du clan de la Lueur ne semblait jamais mourir. Elle ne le voulait pas, certes. Mais elle voulait devenir lieutenante quand même ! Sinon, Souffle des Embruns serait déjà mort de vieillesse avant qu'elle puisse monter sur le promontoire. Et puis, un jour, le lieutenant mourut de maladie. Comme ça. Sans prévenir. Et tout le clan voyait déjà Griffe du Léopard comme le futur lieutenant. Et elle en avait par dessus la tête de voir tout le monde l'acclamait. Elle faisait des efforts elle aussi ! Et peu la soutenait. Le soir, le chef la demanda dans sa tanière. Allait-elle devenir lieutenante ? Fière, elle entra dans la tanière et écouta le chef.
« J'ai choisi Griffe du Léopard comme prochain lieutenant. »
Elle crut se prendre un coup de griffe dans le cœur. Son frère ne ferait pas un bon lieutenant, elle en était sûre. Parfum de Lavande lui parlait plus, cela prouvait à quel point il était manipulateur.
« Enfin, c'est ce que je pensais jusqu'à ce que je reçoive un signe de nos ancêtres. »
Elle en eut le souffle coupé. Le clan des Étoiles s'était penché sur sa cause ?
« Si je t'ai fait venir ici, c'est ainsi pour te demander si tu souhaitais devenir la prochaine lieutenante du clan de la Lueur. »
Elle aurait bien voulu savoir qu'elle était ce signe, mais elle se tut. Ses yeux brillaient d'excitation et elle miaula :
« J'accepte avec honneur.
- Bien. C'est tout. J'espère qu'il te t'en voudra pas. »
Malédiction de l'Enchanteresse fut déconcertée un moment.
« Il sera sûrement déçu, mais il ne pouvait pas savoir que tu allais le choisir avant de recevoir le signe.
- En fait, si. Je lui en ai parlé avant que je m'endorme. Mais il comprendra, ne t'inquiètes pas. »
Si elle s’inquiétait ? Elle était terrorisée. Griffe du Léopard n'allait pas du tout aimer ça. Pas du tout. À cette heure, il pensait encore qu'il serait le prochain lieutenant. Elle ne voulait surtout pas voir sa tête lorsque le chef rendrait ce choix officiel. Elle remercia le clan des Étoiles. Et elle pria aussi pour la réaction de son frère. Qu'il lui en veuille ne serait qu'un euphémisme. Tant qu'elle serait là, Griffe du Léopard ne serait pas lieutenant. Il savait tout autant qu'elle ne le choisirait jamais.

•à 26 lunes•

« J'approuve ma décision devant le clan des Étoiles lui-même. Malédiction de l'Enchanteresse sera notre prochaine lieutenante. »
Malédiction de l'Enchanteresse redoutait ce moment. Serait-elle accepté à la place de son frère ? Y aurait-il que des déçus ? À son grand soulagement, il y eut beaucoup d'applaudissements. Elle croisa le regard de sa mère, celle-ci se détourna. Elle croisa le regard de Griffe du Léopard. Pas de cris de rage comme elle avait pensé. Elle sentait toute sa haine à travers son regard, et elle savait qu'il continuerait de jouer son guerrier modèle pour la détrôner. Voilà pourquoi pas de cri de rage, voilà pourquoi un regard haineux qui en disait long. Elle ne chercha pas à le soutenir, elle rejoignit son chef. La fin de la soirée se déroula dans le calme. Enfin, jusqu'à ce qu'elle voit que Griffe du Léopard lui demandait à lui parler. Elle le suivit, vers la sortie du camp. Dès qu'il fut hors de vue, il lui cracha :
« Qu'est-ce que tu lui as dit sur moi ? Il m'avait choisit ! Il me l'a dit ! Qu'est-ce que tu lui as dit ? »
Malédiction de l'Enchanteresse s'y attendait, mais elle n'arrivait pas à répondre. Son frère paraissait tellement menaçant en cette sombre nuit. La patrouille du crépuscule la sauva, arrivant :
« Tout va bien ? Nous avons entendu des éclats de voix.
- C'est bon. Griffe du Léopard me félicitait juste. »
Elle se tourna et retourna au camp, le cœur battant à mille à l'heure. Son frère allait-il la harceler jusqu'à ce qu'elle craque ?

•à 26 lunes•

« Voilà comment je suis devenue lieutenante. Je m'y attendais pas du tout à ce qu'il m'a dit au sujet de Griffe du Léopard par contre. Sous entendait-il qu'il ne m'aurait jamais remarqué sans le signe ? »
Après-midi avec Souffle des Embruns. Elle avait besoin de réconfort et de calme pour digérer la colère de son frère. C'est ainsi qu'elle appris que Souffle des Embruns était très bien placé pour devenir chef, celui-ci ayant de moins en moins de vie. Elle miaula :
« Promets-moi que tu m'attendras avant de devenir chef. Qu'on le devienne ensemble. On est ensemble, on deviendra chefs ensemble.
- Promis. »
Malédiction de l'Enchanteresse ne pouvait pas exprimer à quel point c'était important pour elle. Ce rêve d'apprentis, ils devaient le faire ensemble. « Je t'aime », elle pouvait le dire à présent sans hésiter. Elle l'aimait, et elle voulait devenir chef en même temps que lui. Pourquoi ? Parce que ça serait une sorte de nouveau départ. Ils avaient été toujours séparés. Là, ils seraient toujours séparés, mais ils partiraient du même point. Un départ construit par leur amour. Ils devaient devenir chef en même temps, c'était inaliénable. Cela renforcerait leur amour pour que les frontières ne leur fassent jamais peur.

•à 26 lunes•

Après cette rencontre avec Souffle des Embruns, elle commença à rentrer chez elle. Étant lieutenante, elle connaissait les heures des patrouilles et savaient quand planifier leurs rendez-vous. Alors qu'elle passait dans la Forêt aux Enchantements, elle croisa quelqu'un qu'elle aurait préféré évité.
« Tu étais à la frontière du clan des Murmures. »
Malédiction de l'Enchanteresse blêmit et regarda Griffe du Léopard avec inquiétude.
« Je sais ce que tu fais. »
La lieutenante recula d'un pas.
« Tu complotes avec ce clan pour prendre le pouvoir de la Lueur, et cela, depuis longtemps. »
Elle ne fut pas soulagée, ni rassurée. Elle était ravie de voir que Griffe du Léopard se trompait sur toute la ligne, mais en même temps, ses idées étaient dangereuses. S'il balançait qu'elle complotait, elle allait s'en prendre pleins la tête. Mais il n'avait aucune preuve, heureusement.
« C'est fou à quel point tu veux prouver que je ne suis pas bonne pour ce poste. Une patrouille m'a signalé un renard par là ?
- Il est là depuis dix lunes ton renard ? »
Il savait qu'elle allait souvent à cette frontière. Mais il ne l'avait pas vu avec Souffle des Embruns. Elle allait devoir faire plus attention. Mais elle y arriverait. Griffe du Léopard ne la ferait jamais redevenir simple guerrière.

•à 30 lunes•

« Hé Malédiction de l'Enchanteresse, tu peux passer me voir ? »
La lieutenante s'approcha du guérisseur. Voulant montrer qu'elle prenait son rôle à sérieux, elle demanda :
« Tu veux que je dépêche une patrouille pour des remèdes ?
- Non, je veux te parler à propos de toi. Es-tu au courant que tu attends des petits ?
- Moi ? »
Malédiction de l'Enchanteresse eut un  mouvement de recul. Elle connaissait le père, et cela commençait à devenir dangereux. Si jamais Griffe du Guépard apprenait, elle était morte. Mais elle finit par regarder son ventre, qui était légèrement arrondi, et sourit. Des petits de Souffle des Embruns et elle, c'était tellement merveilleux également. Elle savait qu'elle allait être obligé de ne pas du tout s'en occuper durant leur enfance – sinon, adieu son poste – mais elle était heureuse d'attendre des chatons. Elle lui dirait la bonne nouvelle à l'assemblée qui était dans peu de temps.

•à 30 lunes•

Malédiction de l'Enchanteresse regarda son chef annoncer les membres allant à la future assemblée. Quant à elle, elle n'attendait plus qu'une chose : annoncer à Souffle des Embruns la bonne nouvelle. Le clan était le premier arrivé. Elle attendit, le long du trône, que les autres clans arrivent. Lorsque ce fut au clan des Murmures d'arriver, elle sourit voyant Souffle des Embruns. Elle perdit ce sourire lorsqu'elle le vit monter sur le trône, place réservée aux chefs. Les paroles dites par celui-ci ensuite la confirmèrent. Étoile des Embruns.

•à 30 lunes•

Lorsque l'assemblée se termina, elle le prit à part.
« Tu es devenu chef. Tu savais à quel point ça comptait pour moi. »
La promesse qu'elle lui avait faite était devenue une part d'elle-même, une part qui c'était brisée.
« Je ne peux pas te demander de penser à moi avant ton clan. Alors, c'est fini. »

•à 34 lunes•

Cela faisait plusieurs jours qu'elle ne lui avait pas parlé. Elle se sentait mal. Trahie. Tout ça lui causait plus de souffrances qu'elle ne l'aurait cru. Mais il avait fait son choix. Son clan, ou elle. Elle devait faire de même. Oublier. Protéger son clan. Elle sentit soudain des douleurs au ventre. Ses petits. Elle ne les avait pas oublié. Mais elle ne les attendait plus avec la même excitation. Jusqu'à maintenant, elle avait fait de son mieux afin de le cacher. Elle savait que Griffe de Léopard se doutait de quelque chose, mais elle s'en occuperait pas, de ses petits. Elle ne les voulait pas. Elle se cacha hors du camp, et l'accouchement se fit dans le plus grand secret. Perdant beaucoup de sang, la chatte s'évanouit. Elle rêva du clan des Étoiles, lui disant qu'elle serait cheffe un jour, et qu'elle ne devait pas mourir ainsi. Une vie qu'avait perdu le chef actuel lui fut donné. Lorsqu'elle se réveilla, elle aperçut néanmoins qu'elle avait fait une fausse couche.

•à 35 lunes•

Aujourd'hui, elle devenait cheffe. Aujourd'hui, son ancien chef était mort. Elle reçut donc ses huit vies (ayant perdu une lors de sa fausse-couche) et pris le nom d’Étoile Enchanteresse. Elle appris que lorsque l'ancien lieutenant était mort (avant qu'elle arrive à ce grade), il avait été assassiné par Griffe du Léopard, voulant devenir lieutenant. Cela aurait pu marcher … La cheffe se rendait compte à présent à quel point son frère était dangereux. Elle espérait de ne pas être la prochaine.

FIN

who are you ?
PRÉNOM ; Mélanie — PUF ; Mél ou Enchy / Enchanty (Enchanteresse Moquerie ) — ÂGE ; 14 ans bientôt — COMMENT TU NOUS AS CONNU ; C'est une excellente question :D— AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? Même corrigé sisi  — ALORS QUELS SONT LES CODES ? Je les ai choisiis :3 — AUTRE CHOSE ? I ♥️ you ! :D

CODAGE PAR FROZEN MELODY POUR WARRIORS PAWS ©

• • • •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warriorspaws.forumactif.org/
 
★ Etoile Enchanteresse - L'Enchanteresse murmura une dernière malédiction avant de s'éteindre.★
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Val sans Retour
» [mafia] bilan dernière réunion avant tournoi, important!
» Malédiction !!!
» La malédiction des pandas
» Heulyn, la malédiction des tumeurs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WARRIORS PAWS :: ADMINISTRATION :: Présentations-